" />

Vers un monde honnête,clair,mis à nu,non dissimulé

         Intervention devant les membres du Conseil National du CNAPEST

                     

Avant de commencer j'exige l'attention et surtout de l'intelligence de la part des membres du conseil national, pour le reste, c'est-à-dire les membres du BN ont déjà prouvés leur intelligence qui se classe dans la ruse et la malhonnêteté…                                                                                                              Je demande aussi à ce que tous ceux qui auront quelques choses à dire qu'ils le fassent avec des preuves, parce que les remarques et les déductions ainsi que les accusations gratuites sont très faciles à faire! لا تقْفُ ما ليس لك به علم                                                       Je crois que le proverbe arabe qui dit « si la parole est d’argent, le silence est d’or » ne s’applique pas dans la situation que traverse le CNAPEST depuis un certain temps.   Se taire et fermer l'œil devant ce qui est en train de se passer n'est pas seulement un encouragement à la médiocrité au sein de notre syndicat mais aussi une trahison envers le CNAPEST et les enseignants qui ont une confiance absolue en nous et dont il ne faut jamais en abuser.                                                                                                          

L'intervention devant  les membres du Conseil National:

Dans l'espoir de voir le syndicat  s'améliorer dans ses différentes institutions pour plus de crédibilité et de respect envers nos adhérents et nos  partenaires, j'ai fais de mon mieux avant mon élection au BN et après, en faisant les propositions et les  remarques que je voyais nécessaires et c'est ce qu'a fait aussi un bon nombre de membres du BN et du CN , tout ceci dans le cadre des réunions officielles du BN et conseil national. Mais tout ce que je disais n'a jamais été pris en considération, bien plus que ça, mes remarques s'avérèrent gênantes à tel point que Mr le coordinateur national (Mr Larbi Nouar) lui-même m'a dis lors d'une de ces réunions : "tu es toujours contre,toi"!...Une remarque qui n'a rien de logique ou d'intelligent à laquelle j'ai répondu :" tu devrais être content on ayant quelqu'un dans le groupe qui s'oppose, surtout qu'on m'opposant je justifie!"                                                                                                                                         Avant d'arriver au conseil "électif" dont je ne voyais pas la nécessite, j'ai tout fait pour que les choses ne sortent pas du BN et que celui-ci doit se montrer à la hauteur pour résoudre un quelconque problème qui se présente à lui et non pas le fuir pour l'exposer au conseil national et par conséquent à la base, chose qui risque de mal influée surtout dans ces moments difficiles que traverse le syndicat…Je dis qu'après cet effort et cette volonté de protéger le syndicat et sauvegarder la cohésion du groupe dans la discrétion totale, je me trouve maintenant dans l’obligation de parler même si ça risque de déplaire à quelques uns…                                                                                                                               Peut être qu'il va y avoir quelques uns qui vont dire pourquoi tu ne l'a pas fais le jour du conseil ,que tout le monde appelle "électif"  mais que j'ai qualifié de "sélectif" !                    Je dirais tout simplement, que la veille de ce fameux conseil qui restera dans les anales du CNAPEST, mais malheureusement comme un point noir, et après avoir échoué de convaincre le BN qu'on devrait présenter quelque chose de logique pour les raisons de la démission collective et la "reconstitution" du BN, , et  m'attendant à ce que le CN national demandera certainement l'intervention des membres du BN comme c'était prévu et convenu lors du conseil préparatif de ce conseil ,et qu'il ne sera pas aussi facile a mystifié et dupé, j'ai préparé une intervention "écrite" que j'ai montré le jour même du vote à "Abdelwahab Bali de Sétif et Abdel Malek Bendrimia de BBA " et que je devrais présenter devant ce conseil s'il l'a demande…Malheureusement , ça n'a pas été le cas...Le CN s'es tue ,s'est laissé prendre et s'est laissé faire en acceptant "les ordres de quelques membres" et les "causes" que j'ignore moi même et que je défi quiconque de me faire face et me le présenter avec preuves et convictions...Car on se connais messieurs les membres du CN et depuis bien longtemps!                                                                                       C'est très regrettable que le CN s'est fait "TROMPE", et s'est laissé faire guider et emmener là ou on a voulu avec une facilité incroyable, on abusant de sa confiance… Exception faites aux membres du CN de Blida et Mr Bousaid d'Oran qui se sont manifestés…Par l'occasion je salue solennellement la délégation de Blida qui s'est montrée très responsable on s'abstenant au vote c'est-à-dire de "prendre part à une mascarade" telle qu'ils l'ont eux même l'ont qualifié …                                                                          Donc je n'ai pas intervenu devant le CN parce que ses membres n'ont pas étés à la hauteur et ils n'ont rien demandé et se sont contentés de ce qui leur a été présenté de bouche a oreille… Donc s'il y a quelqu'un a blâmé c'est bien vous Mrs et non pas moi!!!

Et si je le fais maintenant sans la demande de personne, c'est parce que je suis convaincu que personne n'osera dire ce qu'il pense réellement,il faudrait que quelqu'un commence a dénoncer, et j'ai le grand honneur d'être le premier a le faire…                                           Ce que je vais retracer là a été déjà dis, soit au conseil national soit au BN c'est-à-dire ,il doit y avoir des témoins à mes dires ,j'espère seulement que ceux là auront le courage et la responsabilité de témoigner.                                                                                                                                                 Je commence par poser une petite question, surtout à ceux qui ont "vécus" le CNAPEST depuis 2003, une question qui à elle seule doit normalement emmener tous les cnapestoise et cnapestois à se poser une autre plus petite question, qu'est " POURQUOI?".

Ma question est la suivante :

     Y a-t-il un changement dans la gestion du syndicat depuis 2003 à nos jours?

Un esprit "sain et honnête" répondra par la négation!...Bien sur qu'il y a certainement qui vont dire "mais bien sur que oui!" … A ceux là je demanderais des preuves concrètes et palpables!                                                                                                                      Je me demanderais par exemple qu'est ce qu'a apporter de nouveau notre premier congrès, si ce n'est que l'officialisation du syndicat et les "mises en diposition des membres du BN" à quoi bon alors on a voté un nouveau BN et nommer des responsables de commissions qui n'ont jamais vu le jour?  Pour ne dire que ça . 

Ce que je vais présenter aidera beaucoup mieux à comprendre que la question "POURQUOI?" doit bien se poser, chose qui a été jusqu'ici un tabou et surtout aux membres du BN et encore plus à des membres bien précis!

 Le "POURQUOI" qui ne devrait jamais échapper à un intellectuel!

POURQUOI  il y a des membres du BN qui ne veulent pas que ça change on appliquant tout simplement le statut du syndicat, le règlement intérieur et les délibérations du CN?

POURQUOI, pas mal de très bonnes suggestions au sein du BN comme au CN de la part de leurs membres respectifs ne sont pas prises en considération? 

POURQUOI  le "conseil du gel de la dernière grève" a été géré d'une manière vraiment douteuse et illogique?

POURQUOI  la démission collective du BN?

POURQUOI  la réélection du BN?

POURQUOI  les raisons de tout ça n'ont pas étés présentés au CN avec toute clarté?

POURQUOI la démission de Zbiri, alors qu'il était le seul membre a s'être opposer violemment contre toute forme de démission, qu'elle soit collective ou individuel?

Et enfin POURQUOI  cette disparition du BN depuis le dernier conseil?

 En tant que membre du CN ayant vécu le climat que règne  au sein du BN, J'essaye de répondre à ces questions et d'apporter quelques éclaircissements.

1 / POURQUOI  il y a des membres du BN qui ne veulent pas que ça change on appliquant tout simplement le statut du syndicat, le règlement intérieur et les délibérations du CN?

     Chose que je ne peux pas admettre en tant que membre du bureau national, c'est d'être figurant et qu’on décide à ma place , je pense que ceux qui m'ont élus lors du 1er congrès (quand ils étaient maîtres de leurs décisions ) ne l'ont pas fait pour que je le soit .                ( Je rappelle seulement que lors du 1er congrès je n’étais pas prévu dans la composante du bureau national…Je me rappelle que ce jour là Mr Nouar m’a donné une liste des gens pour lesquelles on devraient votés,je l’ai surpris en disant que moi aussi je vais me porté candidat.! Je remercie ceux qui ont votés pour moi, et je leur dis que je suis toujours le même …)                                                        
Je disais que depuis notre élection lors du 1er congrès je n’arrêtais pas à faire des remarques au sein du bureau concernant la manière de gérer le syndicat, en changeant de méthodes, pour s'améliorer. Et qu’on devrait travailler d’une manière plus claire, plus organisée et plus professionnelle.                  
Ma première préoccupation était le respect des taches auxquelles chacun des membres s’est fait chargé…                                                                                                            La seule commission qui fonctionne normalement dés le 1er jour était celle de la communication que tenait Mr Boudiba, et ceci parce que l’existence même du syndicat l’imposait, il fallait que quelqu’un qui parle du CNAPEST !                                        J’étais le 1er et le dernier à avoir présenté le projet de ma commission  et ça n’a jamais été pris en   considération…  
Je rappelais souvent ceci, et une fois on le faisant, en  disant que cette fois je ne vais demander ni l'avis ni l'autorisation de personne, et je vais présenté mon projet de la prochaine université d'été au CN, Mrs Hamraoui et Zbiri me surprennent on disant que tout est prêt!...J'ai alors demandé comment, ils m'ont dis que la procédure est déjà lancée au niveau du ministère et elle est en cours de finalisation!             
Je les ai blâmé  on disant que je devrais être présent en tant que chargé de la commission ou au moins être informe sur ça!                                                          
Voila un exemple qui montre pourquoi il y a des gens qui ne veulent pas que ça change!

Conclusion : Un groupe veut avoir la main mise sur le syndicat et à lui seul!

 2 / POURQUOI, pas mal de très bonnes suggestions au sein du BN comme au CN de la part de leurs membres respectifs ne sont pas prises en considération?

     Tous ce que je vais dire tourne autour d’une « sagesse » qu’a dit Mr Said Imirazen en 2003 « Si on donne un coup de balais à la fin de chaque CN on trouve que dans ce qu’on ramasse il y a des perles qu’on a laisse tombées » moi j’ajouterais « qu’on a rejeté »                                                                                                                             Et ceci a été redis dans un des derniers CN en 2010 par l’un des plus jeunes membres du CN , a savoir Mr Mesai de Sétif « On fait des propositions,on donne des idées auxquelles adhère le CN et à la fin elles ne soient pas prise en considération »

 Je ne trouve de réponse à cette question ou cette énigme qu’on pensant que toutes les perles quelque soit leurs beautés ne trouvent pas de places dans le collier parce qu’il a été déjà conçu et bouclé à l'avance                                                                                                                                                 Et je trouve la manière de faire pour ceci, est très professionnelle…Et ça passe inaperçue…                                                                                                                 Qui parmi nous n’as pas dis au moins une fois après un des CN « wallah ghir goultoumhoum, mais la hayata liman tounadi »                                                                    Je me rappelle quelque chose que personne ne nie parce qu’il est là devant nous bien palpable, c’est l’effet rétroactif…                                                                                      Je me souviens très bien qu’il a été proposé au  CN par BATNA pour qu’il figure dans les communiqués mais ça n’a pas été fait, pourtant tout le CN y a adhéré (CN au lycée Hassiba à Kouba/Alger) !!!!                                                                                             Je me souviens avoir interpellé Nouar et Rezki pour ça…                                              On va me demandé peut être, mais c’est une perle qu’on a bien prise en considération et il est là acquis!                                                                                                                    Je dirais non, parce que la manière dont a été intégrée cette perle pour trouver sa place dans le collier émane de mon attachement personnelle à la faire "coller" au collier…                                                                                                                                  

Avec toute modestie et avec toute fierté d’avoir été à l’origine,c’est moi qui l’avais proposé à Mr le ministre dans une réunion avec le BN sans que ce point soit inscrit ou préparé pour être exposé,c'était plutôt sur l'ouverture du dossier du régime indemnitaire qu'on a été,je l'ai fait par réflexe à ce que Mr le ministre avait présenté comme argument pour le retard  qu’à connu le dossier du régime indemnitaire ( l’état à beaucoup d’autres préoccupations plus urgentes,en plus de l’excuse qui a été toujours présenté, « jusqu’ a  ce que tous les statut particuliers verront le jour, par instruction du chef de l’état » en lui montrant  notre compréhension sur ce sujet, et que l'état peut prendre tout son temps ,mais une fois prêt ,ce régime doit s'appliquer par effet rétroactif à  partir de 2008 ... Chose qui a été acquise avec une grande facilité …

Après ceci (le lendemain même de cette réunion) quelques membres du BN ( je dis bien quelques membres )ont confirmés ça avec Mr le ministre du  travail…                               

Et ce n’est qu’après cette date que l’effet rétroactif figurait dans nos communiqués… 

Il faut que je dise que je ne suis pas convaincu par la manière dont les choses se traitent dans les derniers temps…

Conclusion: Toute proposition venant d'en dehors d'un groupe restreint est rejetée quelque soit sa valeur, personne n'est à la hauteur de voir ce qui est bon pour le syndicat, sauf ce groupe

3 / POURQUOI  le "conseil du gel de la grève" a été géré d'une manière vraiment douteuse et illogique?

     Là je vais rappeler surtout la manière par laquelle a été géré ce conseil!...                      Je commence par rappeler l'absence du BN pendant la période de la grève comparativement au BN de l'UNPEF qui dominait la scène médiatique ,et surtout son mutisme face aux attaques et à la nouvelle stratégie du ministère de l'éducation …Pendant toute cette période je n'arrêtais pas a demander avec d'autres membres du BN (Hattab et Temmar surtout) à Nouar de provoquer un CN, mais à chaque fois et comme toujours il trouve des raisons pour négliger toutes propositions venant de "l'extérieur " d'un certain groupe. Parmi les excuses données, il me dis qu'il n'y pas de raisons  de convoquer le CN parce que c'est convenu qu'on le fasse uniquement quand il y a du nouveau!                        Et là je me demande si la mobilisation du MEN en s'adressant directement aux professeurs en pleine grève pour nous déstabiliser et nous discréditer n'était pas "Du nouveau"?...                                                                                                                       Avec ce raisonnement et ces données je peux facilement accusé Nouar et son groupe de deux choses l'une:                                                                                                           A / soit qu'ils ne sont pas à la hauteur pour voir comment réagir devant des situations difficiles.                                                                                                                         B / Soit que ce groupe est  complice avec le MEN, surtout que le CN n'a été convoqué qu'après que la procédure du MEN a eu son effet sur les professeurs!Ils lui avait donné tout le temps pour faire

Revenant à ce conseil qui a été bien orchestré par un trio…J'ai relevé cinq (05) points que je vous présente là:

I ) La préparation d'un aussi important conseil à quelques minutes de l'ouverture des travaux (et encore volées du temps du CN) à 10 h 22 mn et pendant quelques courtes autres minutes!...                                                                                                        Mon intervention au cours de cette réunion s'est limitée à en vouloir à Nouar pour cette préparation "Eclaire" d'un aussi important conseil et aussi d'avoir demander à ce que le BN avec tous ces membres soit dans la même lignée…Comme toujours refusée!!!                  II ) Après le compte rendu des Wilayas et vus les résultats rapprochés, j'ai demandé une réunion d'urgence du BN durant la pause qu'on avait faite, mais ma proposition a été encore prise à la légère (Témoins : Hamraoui, Hattab et autres, je ne me souviens pas, Nouar n'y était pas).

1ère conclusion : La lecture que je peux faire de ces deux premiers points, à savoir, la réunion "éclaire" du BN juste avant le CN et le refus répété de toutes propositions, c'est que au sein même du BN il y a un groupe qui fait tout le travail avant de venir à la réunion "officielle" et confectionne à sa guise à l'avance "La décision" devant être prise, ce qui explique le "rejet" et le non besoin d'écouter "les autres"…                                                                                                                                                                  III ) Ouverture du débat par la proposition de Hamraoui de la date du dimanche 14/03/2010.(Une proposition faite d'une manière très maligne,parce qu'elle ne précisais ni la date de la reprise ni autre argument )                                                                                                                                                    IV IV ) La manière de présenter le vote par Zbiri.

V ) Interventions répétées de Nouar dans le CN à chaque fois qu'il sent que la décision s'éloigne de ce qui a été prévue par "Le groupe"

2ème conclusion : Il y a au moins trois membres du BN qui veulent avoir la main mise sur le syndicat, et qui sont : Nouar, Zbiri et Hamraoui!

Ce constat a été présenté tel qu'il est au BN dans sa réunion du 21/03/20010 (la veille du CN du 22/03/2010, je dis bien la veille!)  Au siège de la SNAPAP à cinq maisons / El-Harrach en présence de tous les membres à l'exception de Mahfi. Cette réunion avait comme ordre du jour : Evaluation du dernier conseil et perspectives.                                  En réaction à ce que j'ai dis, de la part d'un membre du BN, qui est Hamraoui, j'ai découverts sa bassesse et son esprit pervers d'arrogance et de mépris…                          Tenez vous bien pour entendre la manière dont il pense me rendre la monnaie de ce qu'il a pris comme "accusation"…: "Et toi, la dernière fois dans la réunion du BN, tu m'a dis ,tu n'a rien remarqué sur le visage de Rachid Temmar?", j'ai répondu :OUI! Mais je ne comprends pas le lien avec l'évaluation!...Il m'a répondu, " non je l'ai dis juste comme ça"!...Bien sur cette réaction n'a besoin d'aucune intelligence pour comprendre son but! Et c'est ce que je lui avait dis en termes plus clairs: " c'est-à-dire tu veux créer la discorde et semer la zizanie entre moi et Temmar, c'est-à-dire tu veux te venger" Et je ne dirais pas à ma grande surprise mais plutôt à ma grande déception il m'a dis avec une insolence et un culot  incroyables "OUI!"…

En cet instant précis l'image du pervers tel qu'il a été décrit par Freud se dessina devant mes yeux!

...Pire que ça, le Mr confirme ce vice et son mépris dans la réunion du BN qui a précédé (la veille) le conseil "sélectif" dans un autre dialogue entre nous deux  il se retourne vers Zbiri me le montrant et me dis "lui par exemple, n'a rien dis, alors je ne dis rien"!                                                                                                                                                       Je lui avait dis c'est comme ça que tu raisonne? C'est a dire, si tu pense que quelqu'un te fait du mal tu on fait autant? Il me dis "OUI" et d'ajouter toujours avec une impolitesse et une insolence qui ne me surprennent pas maintenant :"je suis comme ça, je suis mauvais "! Je lui avait alors dis :"A ta connaissance je suis plus mauvais que toi!"  

Et je conclu enfin que c'était clair que lors de ce conseil la grève a été conduite vers la "non reconduction" malgré tout le conseil national, et on a usé de tous les moyens pour on arriver là, on commençant par se réunir cette fois en urgence  en tant que BN par proposition, ou plutôt par "ordre" de ceux qui ont le droit de le faire en passant par l'esprit d'intimidation sur les intervenants jusqu'à arriver à annuler un vote pour en refaire un autre qui fera l'affaire. (Rappelant que ma proposition de se réunir a été rejetée auparavant)

Conclusion : Le BN et le syndicat sont gérés par un groupe d'au moins trois membres:      Nouar,zbiri et Hamraoui

4 / POURQUOI  la démission collective du BN?

     A vrai dire les raisons évoquées par le BN pour justifier cette démission sont inventées et ne sont qu'utopiques, si on revient aux causes citées on s'aperçoit facilement de ça :        A) Les dépassements et accusations des membres du conseil national:                               Je dirais que ce n'est pas la 1ere fois que le BN est confronté à ce genre de dépassements, et s'il a vu qu'il faut y mettre fin, parce que c'est exagéré, je pense que le moment était très mal choisis.                                                                                                                    B) Il existe une taupe au sein du bureau national:                                                               Si c'est le cas, deux solutions s'imposent:                                                                                 a) Que le problème soit résolu au sein du BN on poussant cette taupe ou ce monstre à démissionner  sans trop faire de bruit pour ne pas perturber et le CN et la base qui l'était déjà avec tout ce qui s'est passé (Attaques du MEN, Gel de la grève,…)                             b) Si on arrive pas a trouver la solution entre membres du BN, on expose le cas au CN en toute clarté on dénonçant cette taupe.                                                                     C)Le climat qui règne au sein du BN ne s'y prête pas pour le bon déroulement des travaux de celui-ci Je me demande de quel climat en parle ici?!

      * Si c'est de la pluie et du beau temps qu'on parle, je dirais que c'est a discuter, et là j'aurais proposé  "salat elistiska"!

      * S'il s'agit de la cohésion du groupe, je pense que tous les membres du BN ont étés choisis et élus pour leurs caractères et personnalités et compétences, et il ne doit pas être question qu'on demande à l'un d'eux de "fondre" ou plutôt "disparaître"dans le groupe surtout si celui-ci est médiocre.                                                                                      Ce que je peux dire en conclusion sur ce point  c'est que cette  démission collective du BN à été placée  sous couvert de plusieurs causes alors que la cause principale est dans le BN et lui seul qui on connaît les raisons et qui aurait pu trancher sans faire appel au CN, et même s’il voulait se couvrir derrière l’acte et la pratique démocratique il devrait le faire dans la clarté et dans les règles de l’art…C’est à dire présenté ce qu’il a comme arguments à ce CN pour qu’il analyse et pour qu’il puisse faire le bon choix…Et non pas l’assister comme un handicapé mental on procédant au jeu des coulisses,en lui "demandant ",pour ne pas dire, on lui "ordonnant" ,de voter aveuglement pour x et ne pas voter pour y

Conclusion :   

5 / POURQUOI  la réélection du BN?

     Bien sur ce n'était pas une réélection mais plutôt une recomposition du BN, et c'était un conseil…SELECTIF et non pas ELECTIF, par lequel on cherche a reconstitué et « confectionné » un BN à la commande (ou à la demande de je ne sais qui!!! ), comme un puzzle. Mais pourquoi toute cette acrobatie? Ca aurait pu se passer autrement, en douceur et par la dialogue franc et clair!                                                                                Durant la période entre la démission collective et la tenue du conseil sélectif, la scène etait bien animée et un grand travail a été fait par le BN en préparation au conseil " sélectif " , cette fois bien organisé , répartie en groupe,avec en parallèle quelques membres du CN bien choisis, ce sont les membres sans personnalités ,des membres qui tiennent à leurs places croyants que c'est le groupuscule meneur qui leur assure cette place , des membres qui ne savent pas dire non ou même pas pourquoi, ils appliquent à la lettre ce que leur ordonne leurs maîtres.                                                                                                      Avant d'arriver au conseil " sélectif " le BN était  complément perdu, divisé en deux parties, dont chacune était en contact interne entre ces membres et complètement détachée l'une de l'autre.                                                                                                   Un groupe dont je faisais partie constitué (Naïvement et involontairement) de : Ahmed Hattab,Temmar Rachid,Boudiba Messaoud,Salim,Oulha,Fellih Djaafar et Attou Mohamed au sein duquel  le débat  tournait autour d'une question que tout ces membres se la posaient :                                                                                                                                                A tu compris quelque chose de ce qui se passe?                                                                                                                                                                       Le deuxième groupe (constitué volontairement) était constitué de : Nouar,Mahfi,Zbiri et Hamraouoi avec un black out total!                                                                                    Je me souviens très bien avoir longuement parle à Ahmed Hattab et à moindre degré aux autres membres, on est arrivé a une conclusion et il  m'a confirmé que Rachid Temmar et Boudiba Messaoud surtout étaient du même avis que nous…                                             Cette conclusion est la suivante :                                                                                     Sachant que le groupe des quatre, à savoir Nouar Larbi, Zbiri Abdelwahab, Mahfi Rezki et Hamraoui Yacine, n'ont étaient en contact avec personne, ceci d'après ce que les autres m'ont dis.Ceci veut dire, de deux choses l'une :                                                                    * Soit que ce sont ces  quatre qui sont en train de préparer un coup contre d'autres membres hors du groupe …                                                                                                 * Soit que le problème était entre eux! C'est a dire qu'il réside dans un désaccord, notre analyse a donné que ce désaccord  oppose Zbiri au reste du groupe…Et c'est bien Zbiri qui était visé par l'écartement .Je dois bien précisé que je n'accuse pas Zbiri par ce raisonnement, mais à mon avis ce désaccord est surtout d'ordre politique et de domination sur le syndicat.                                                                                                                Et on est presque tous arrivés à la conclusion que c'est la deuxième version qui est plus proche de la réalité, c'est-à-dire il existe un sérieux problème entre les quatre…           Peut être vous allez me dire que Zbiri à démissionné de son propre chef et pour des raisons de santé!!..............Ça m'a fait beaucoup rire cette comédie!                                Je reviendrais sur ça!

6 /  POURQUOI  les raisons de tout ça n'ont pas étés présentés au CN avec toutes clarté?

Ils ne l'ont pas fait devant tout le conseil parce que tout simplement ils auraient ridicules, et bien sur les gens visés seraient bien défendu et ils avaient peur du retour de manivelle… Mais ceci ne les a pas empêchés de souffler à l'oreille…Et ce qui est bête c'est qu'ils ont présentes comme arguments diffère d'une personne à l'autre…Pour quelques uns , la raison était: Bensaid est fatigué il viens de loin,ou que c'est un type non claire,douteux, et pour ceux qui ont déjà le cœur plein de mal et de rancune la raison était que ce type est un mouchard…                                                                                                                  En dernier, je dois renouveler ma reconnaissance et mes salutations à la délégation de Blida pour son sens de responsabilité et d'avoir été une vraie élite tel que notre syndicat l'impose et les professeurs l'espèrent.

Conclusion: On a évité de présenter les arguments à mon avis pour deux raisons, ceci à croire les déclarations de Mahfi d'avoir en sa possession un "écrit"! Si cet écrit existe réellement et qu'il n'a pas été présenté, c'est qu'il a été utilisé comme moyen de pression et de chantage contre la personne accusée et que d'autres part et en ce qui me concerne rien n'a été dévoilé parce qu'il n'existe aucune raison valable pour mon écartement si ce n'est la vengeance et la rancœur contre celui qui dis non, et qui par-dessus le marche ose même "dénoncer" et "accuser" des membres intouchables!!...Mais dommage que cette bassesse a été acceptée et avalée par le CN et ceci remet le CNAPEST ,non pas à la case départ , mais au rang de toutes les autres organisations contre lesquelles il a été créée!

7 / POURQUOI la démission de Zbiri, alors qu'il était le seul membre a s'être opposer violemment contre toute forme de démission, qu'elle soit collective ou individuel?

 Ceux qui connaissent bien Zbiri ne croiront jamais cette comédie, sachant très bien que dans la réunion ou il a été décidé la démission collective, le seul qui était contre toute forme de démission qu'elle soit collective ou individuelle, c'est bien Zbiri en qualifiant ceci par une fuite et une trahison au CNAPEST…!                                                                              Le deuxième qui était contre cette démission c'était moi, on disant qu'elle ne doit pas se faire en ce moment précis et qu'il faut temporiser si elle est nécessaire, et d'ajouter que si on suppose qu'il existe un problème réel au sein du BN, ça serait le 1er du genre depuis son élection au 1er congrès et s'il n'arrive pas a surmonter ou régler ce problème lui-même, c'est qu'il n'est pas à la hauteur  et dans ce cas la seule raison valable de la démission du BN serait cette incapacité de surmonter les obstacles auxquels il est confronter.                                                                                                                         Et ce qu'a confirmé Hamadi Mansour  quand le problème de démission a été posé, en disant:                                                                                                                      Qu'on ne soit pas responsable de la cassure du syndicat et s'il y a démission du BN, elle doit être dans les règles de l'art, c'est-à-dire, mener ce syndicat à terme et le rendre à qui de droit!                                                                                                                     Ceux qui m'ont bien suivis peuvent bien dire, si c'était sur la tête de Zbiri que tout se jouait, et que Zbiri a accepté le jeu de "Démissionner" , pourquoi il ne l'aurait pas fait au sein du bureau on le confirmant devant le CN?                                                                              Je vais vous dire quelque chose qui va vous paraître "bidon", mais si vous connaissez bien ce groupe et son arrogance et son complexe devant tous ceux qui "savent" dire "Non", vous pourrez accepter mon analyse et ma conclusion , qui est la suivante:                            S'il y a démission d'un quelconque membre du BN, le règlement stipule que celui qui le remplacera serait le 14eme membre élu au congrès et comme le 14eme à déjà lui-même démissionné (à savoir Mr Lamdani), ça serait la place au 15eme, et ce 15eme membre n'est autre que le "turbulent" "Abbas Soualah" de Blida, qui a été déjà écarté lâchement au 1er congrès.

Conclusion: Zbiri a été forcé de démissionner!

8 / POURQUOI  cette disparition du BN depuis le dernier conseil?

       Tout simplement par fuite devant leurs responsabilités ,par incompétence et surtout pour faire oublier leur sale coup en fuyant l'affrontement parce qu'ils me connaissent très bien,et ils savent que je ne me laisserais pas faire…Et pour moi ça ne fait que commencer!

Je termine par cette prière:

 الحمد لله الذي أخرجني من هذه القرية الظالم أهلها (المكتب الوطني) و أقول اللهم أخرج

 الظالمين ( المكتب الوطني)  من قريتنا (المجلس الوطني )

و حسبي الله و نعمة الوكيل في كل من ظلمني منكم عن قصد أو غير قصد لأن الله عز و جل ألهمنا عقولا نفكر بها و نبّهنا قائلا :

إن جاءكم فاسق بنبأ فتبينوا أن تصيبوا قوما بجهالة فتصبحوا على ما فعلتم نادمين...

و قال الرسول (ص) لا تكن إمّعة إن أحسن الناس أحسنت و إن أساؤوا أسأت...

أي لا تكن من " قوم تُبّـــع

بني oui oui !


  Que vive le CNAPEST !... Mais le vrai, l'original

 Je demande à tous collègues voudront m'aider pour s'en charger de la traduction en langue Arabe de cet écrit ( ou éventuellement apporter des corrections à ce même écrit) ...Avec mes remerciements.

الشكر موصول لأية زميلة أو زميل يريد أن يتكرّم يترجمة هذا المخطوط  الى اللغة العربيــة أو إجراء تصحيحات على النسخة باللغة الفرنسية.

Contacts sur : الإتصال على

bensaid_med_nadjib@hotmail.fr

Facebook : Nadjiben

0771 79 53 63

0661 58 69 05

 http://cnapestben.blogspot.com/

 

Si la musique de fond vous dérange ou ne vous plais pas, vous pouvez l'arrêter à partir de l'icône d'en bas